Bio Music One : l’impact des fréquences sonores sur notre stress cellulaire

 Des essais en laboratoire montrent
l’impact des ondes et des fréquences
sur notre corps et nos cellules

CD de bio Music 6en1 Monte Cristo 1 - lien pour commander

 

Seconde partie de notre interview avec Jean-Louis Fargier, co-créateur du procédé de Bio Music One.

Nous espérons que vous avez apprécié la première partie de notre interview qui nous informe sur la façon dont est née la Bio Music One et son utilisation pour notre bien–être. Vous pouvez écouter et lire l’interview en cliquant ici.

Nous vous proposons d’écouter maintenant Jean-Louis, qui va nous commenter les photos ci-dessous qui nous montrent l’impact de la Bio Music sur nos cellules :

essais avant et après avoir écouté de la Bio Music 6in1

 

Emmanuelle Labat : Peux-tu nous expliquer, ce qui se passe dans notre corps quand nous écoutons de la Bio Music 6en1? Vous avez utilisé des outils techniques pour montrer l’impact de la Bio Music. Lorsque je vois la première photo, je reconnais bien le travail d’Emoto. Peux-tu s’il te plaît nous commenter ce jeu de photos.

J.L. Bio Music 6en1:  J’ai bien expliqué le phénomène d’équilibre et de rééquilibrage dans la première partie de notre interview. Ces photos nous montrent effectivement un état avant et après le rééquilibrage. Notre démarche avec Robert a toujours été d’avoir une reconnaissance scientifique. On peut démontrer avec des tests musculaires l’impact sur l’organisme. On peut facilement ressentir ce qui se passe. Cela n’est pas suffisant si on veut toucher un grand public, si on veut aider le plus grand nombre de gens. Dans notre démarche scientifique, les premières personnes que nous avons rencontrées, étaient justement les laboratoires de Masaru Emoto, au Lichtenstein, qui ont fait des tests en faisant des photos de cristaux d’eau glacée.

Emmanuelle Labat : C’est-à-dire qu’ils ont testé une personne avant d’avoir écouté de la Bio Music?

J.L. Bio Music 6en1 :Non, il s’agit d’eau. Si tu veux dans leur laboratoire, ils procèdent de la façon suivante. Ils vont avoir une cinquantaine d’échantillons d’eau stockés dans une pièce neutre, qu’il vont soumettre, dans notre cas précis, aux ondes de la Bio Music. Ils vont mettre un CD trois fois. Une fois que le CD a joué, trois fois en entier, ils congèlent ces échantillons d’eau et puis ils vont prendre des photos à l’aide d’un appareil spécial. Ils ont un microscope photographie. Ils prennent des photos des cristaux d’eau glacée qui se sont formés au moment où l’eau a été congelée et qui correspond à l’état de l’eau. Imagine que tu fais une photographie de l’eau à un instant T. Imagine que si l’eau était dans un état d’équilibre à ce moment-là, selon les travaux d’Emoto, on devrait pouvoir observer un cristal hexagonal bien particulier qui correspond à une structure hexamèrique de l’eau, c’est–à-dire six molécules d’eau reliées entre elles.

Emmanuelle Labat : C’est la photo qu’on voit à droite. L’échantillon d’eau a déjà été soumis à des CD de Bio Music 6en1 et donc on obtient cette très belle structure cristalline.

J.L. Bio Music 6en1 : A gauche si tu veux on a une photo d’un échantillon témoin d’eau en osmose inverse. Dans le jargon populaire scientifique, on appelle cela une eau morte. Elle n’est pas vitalisée.

Emmanuelle Labat : Avec l’image de droite, si on extrapole, on s’imagine que c’est ce qui se passe dans notre corps. On obtient cette structure dans notre corps, qui est belle.

J.L. Bio Music 6en1 : Absolument, lorsqu’on est dans un état d’équilibre sain, on devrait retrouver tout le temps cet aspect. On appelle cela la géométrie sacrée du vivant. Cette structure hexagonale correspond à cet état d’équilibre fondamental.

Emmanuelle Labat : C’était un premier moyen de voir rapidement que des CD de Bio Music 6en1 ont un impact.  Si on regarde les photos en dessous, qu’est ce que vous avez essayé de démontrer ?

J.L. Bio Music 6en1: On a rencontré un bon nombre de chercheurs, même des médecins. La seconde photo fait référence à des tests sur du sang humain au moyen d’un microscope à fond noir. On voit à gauche des globules rouges dans le plasma pendant que la personne est exposée aux ondes électromagnétiques d’un téléphone portable.

Emmanuelle Labat : C’est-à-dire qu’on a prélevé du sang à la personne, on l’a mis dans une plaquette sous un microscope ?

J.L. Bio Music 6en1: En fait c’est un microscope à fond noir, qui peut aussi filmer l’état du sang à l’intérieur de la personne pendant qu’elle est soumise à des influences diverses. On peut donc prendre des photos. Ces prises de sang ont aussi été faites par une autre personne en Angleterre, par Pam Layfield qui est une chercheuse dans le domaine de la santé aussi et qui a constaté les mêmes effets. Lorsqu’une personne est exposée à de la pollution électromagnétique, il se produit un phénomène de coagulation au niveau des globules rouges parce qu’il y aurait apparemment un inversement de la polarité des membranes des globules, ce qui a pour conséquence que les plus faibles changent de polarité et vont se coaguler avec les plus fortes. D’après ce qu’on nous a expliqué, il est plus difficile alors aux globules rouges de pénétrer tout ce qui est système capillaire, et on peut donc rencontrer des problèmes d’oxygénation à différents endroits du corps, notamment aux extrémités du corps. Lorsqu’on regarde la photo de droite on retrouve des globules rouges libres, indépendants, dans un plasma sain et dégagé. Ceci devrait correspondre à notre état naturel si on n’était pas soumis à ce type de stress.

Emmanuelle Labat : Sans connaître toutes les explications techniques qui sont derrière, car je ne suis pas une scientifique dans l’âme, moi j’ai envie d’être dans la situation de la photo de droite. J’ai envie que mon corps soit de cette façon. C’est plus beau, plus harmonieux à l’oeil.

J.L. Bio Music 6en1 : Oui, c’est un état naturel d’harmonie qui existe en nous. si on n’était pas soumis au stress quotidien que nous connaissons dans notre société moderne d’aujourd’hui, on devrait naturellement avoir ce type de sang continuellement.

Emmanuelle Labat : J’aime aussi cet état lumineux qu’on va retrouver sur la photo du dessous. Comment êtes-vous arrivés à prendre ces photos ?

J.L. Bio Music 6en1: Nous n’avons jamais fait les tests nous-mêmes. Nous avons toujours demandé à des laboratoires, des chercheurs indépendants de faire les tests pour la Bio Music. Donc là en fait c’est George Hadjo qui malheureusement nous a quitté cette année, qui était un des plus grands experts dans le monde du Kirlian. Il a introduit le Kirlian en France dans les années 60 et a développé le procédé électrophysionique

Emmanuelle Labat : Il s’agit du Kirlian qui permet de photographier notre aura ?

J.L. Bio Music 6en1:  Non, je ne dirai pas que c’est notre aura. D’ailleurs c’est Korotkov qui a mené une autre étape dans le monde du Kirlian. Il parle lui d’émanation gazeuse autour de la peau. On peut appeler cela un champ informationnel, autour de la peau, de l’organisme. Dans le cas présent, on prend une photo du bout des doigts dans le noir.

Emmanuelle Labat : Ce sont des doigts ?

J.L. Bio Music 6en1 : Oui, ce sont des doigts qui sont posés sur une petite plaque. On constate naturellement que lorsque l’organisme est équilibré, on va avoir une forme assez harmonieuse et dilatée. On appelle cela des couronnes. Par contre, lorsqu’il y a un stress dans l’organisme, soit les couronnes disparaissent, soit elles sont affectées. Sur la photo que tu vois, à gauche, on a les couronnes de la personne qui a été testée avant la Bio Music, on voit que les couronnes sont très affectées et qui sont parfois à peine visibles ou coupées. A droite, on retrouve, des couronnes cohérentes, disons harmonieuses. Au doigt du milieu, on voit qu’il y un trou. George Hadjo nous a bien expliqué que cela correspond à des pathologies. Donc il faut sûrement un traitement pour que la personne guérisse et pour qu’elle retrouve une couronne complète. Ce qui est intéressant de voir, est que les couronnes se remettent en place, sont beaucoup plus lumineuses et sont harmonieuses.

Emmanuelle Labat : Lorsque vous avez fait les tests, les personnes ou les substances on été soumises pendant combien de temps à des fréquences sonores de Bio Music ?

J.L. Bio Music 6en1:  Il y avait plusieurs tests qui ont été faits, sur l’eau. On retrouve une eau complètement revitalisée. Il y a des tests qui ont été faits sur les plantes et sur les êtres humains. Des tests ont été faits sur une personne tout simplement avant et après Bio Music, tout simplement sans influence quelconque dans le cabinet de George Hadjo à l’époque. Il y a des tests qui ont été faits au niveau physique, un rééquilibrage physique, au niveau psychique. En utilisant une sorte de filtre, il est possible de tester où en est la personne au plan psychique. La photo sur le blog est seulement au niveau physique. Il y a d’autres photos qui ont été prises, lorsque de nouveau la personne est exposée à des fréquences électromagnétiques artificielles.

Emmanuelle Labat : Lorsque tu dis, exposées, c’est quelques secondes, ou c’est au bout d’une journée ?

J.L. Bio Music 6en1 : C’est une exposition de quelques minutes seulement. Je n’ai pas en tête tous les détails. Je pense que la personne a été exposée à peu près un quart d’heure, ensuite elle est exposée à la Bio Music environ un quart d’heure, vingt minutes toujours en étant exposée à une pollution électromagnétique ou autre. On constate toujours une différence d’état qui change.

Emmanuelle Labat : Je me suis aperçu en écoutant le premier CD de Monte Cristo, que mon état changeait en quelques minutes. Mon visage change complètement.

J.L. Bio Music 6en1: Tu l’as ressenti immédiatement. Les personnes très sensibles ressentent très vite le rééquilibrage qui se met en place. Si on vit notamment dans un lieu perturbé, on va ressentir un environnement qui s’allège. On ressent un état de bien-être général qui se met en place.

Emmanuelle Labat : Je me souviens quand nous sommes allés au restaurant dîner ensemble à Paris. La salle de restaurant était vide. Tu avais secrètement mis en route un de tes CD magiques, et d’un seul coup effectivement, il y a eu une ambiance très agréable dans le restaurant qui s’est rempli à très grande vitesse.

J.L. Bio Music 6en1: C’est un phénomène rigolo. J’ai constaté cela plusieurs fois. Instinctivement les gens sont attirés par l’endroit. Inconsciemment ils ne le savent pas. Le corps lui ressent un état d’équilibre et va naturellement y aller passer un petit moment. Tout le monde peut en faire l’expérience. Te souviens-tu d’une expérience, à l’époque, les gens fumaient encore dans les lieux publics. On s’amusait à mettre parfois de la Bio Music dans les restaurants où les gens fumaient. C’était intéressant de constater que nous ne ressentions plus l’agressivité du tabac, bien que l’odeur soit toujours là. Nous ne nous sentions plus gênés par l’impact néfaste du tabac.

Emmanuelle Labat : Je peux recommander à tous ceux qui nous écoutent et qui vont découvrir toutes ces informations sur le blog formationquantique.com de faire leurs essais et de nous donner leur retour. Il nous reste encore Jean-Louis, deux images à commenter, dont une qui m’est complètement inconnue. Je ne sais pas ce que sont ces ronds qui ressemblent à des galets pour moi.

J.L. Bio Music 6en1 : Nous sommes dans un procédé de cristallisation sensible. C’est une étude qui est faite en laboratoire qui consiste à observer l’évolution de substances biologiques. En général, ils utilisent du pain bio et du miel bio, en extrait aqueux à 10 %, conservé dans de l’eau témoin qui dans notre cas est exposé à la Bio Music. Ces extraits sont conservés pendant 45 jours et des photos sont prises tous les jours pour observer  l’évolution des substances. Dans le laboratoire on constate que les substances qui sont conservées dans l’eau témoin, petit à petit se désagrègent, perdent leur vitalité alors que les substances qui sont maintenues dans l’eau vitalisée, en l’occurrence soumises à des fréquences de l’album Monte Cristo maintiennent leur vitalité. C’est superbe. Le même phénomène se passe en nous. Si on arrive à maintenir cet état revitalisé dans notre corps, on retrouve vraiment une autre dynamique de vie à tous les niveaux, physique, émotionnel et psychique qui change complètement la donne dans notre vie de tous les jours.

Emmanuelle Labat : Donc, on analyse de la matière qui est dans l’eau et on mesure l’impact des fréquences des CD de Bio Music 6 en 1.  C’est intéressant. Je ne pouvais pas m’imaginer qu’en fait c’était de la matière sous forme d’aliments, que le corps peut ingérer. Les dernières photos sont sans doute un peu plus connues du grand public puisque ce sont des images d’aura.

J.L. Bio Music 6en1: Oui. Ce sont des photos qui ont été prises par deux thérapeutes en Haute-Savoie qui ont un centre de bien-être et qui régulièrement prennent des photos d’aura avec un appareil qui s’appelle l’Aura 6000. C’est un appareil qui a des capteurs qu’une personne tient dans les mains. En général, lorsqu’une personne est sous l’influence d’un stress, l’aura va être moins rayonnante ou même ne pas apparaître du tout. Lorsque la personne est dans un état d’équilibre, l’aura sera rayonnante. Les couleurs peuvent changer en fonction de la personne. Ce qui est intéressant dans le cas présent est que nous voyons la personne en début de matinée, elle a une aura fatiguée, terne. Ces deux personnes sont la mère et la fille. Elles ont fait des photos à 9h du matin. Elles ont mis leurs CD de Bio Music (il y en avait trois) en boucle jusqu’à 3 h de l’après-midi. Cela fait donc six heures de Bio Music tout en travaillant, en restant dans leur lieu de travail, le centre. Puis, elle ont repris une photo à 3h de l’après-midi. Toutes les deux avaient une aura très terne le matin et rayonnante après ces six heures d’écoute. On retrouve donc de nouveau cet état d’équilibre qui se manifeste au niveau de l’aura.

Toutes ces photos sont issues de procédés différents qui mettent en évidence un état d’équilibre qui se met en place.

Emmanuelle Labat : Je travaille beaucoup comme toi dans le monde invisible et avec ces quelques photos, on arrive à voir qu’en fait c’est très visible. Que toutes ces ondes qui nous entourent qu’elles soient malsaines pour le corps humain ou quelles soient bénéfiques, elles ont un impact et elles sont visibles quelque part. Il suffit juste d’utiliser les bons procédés pour les rendre visibles.

J.L. Bio Music 6en1: La seule manière de mettre en évidence l’impact d’ondes de forme sonores, parce que ce n’est pas mesurable avec des appareils scientifiques connus au jour d’aujourd’hui, c’est d’observer ce qui se passe au niveau du vivant, tout simplement. Nous participons aux journées toulousaines de l’eau chaque année et j’en ai parlé maintes fois avec Yann Olivaux, qui est un des plus grands chercheurs dans le domaine de l’eau en France. Il me dit la même chose : c’est en faisant des tests biologiques sur le vivant qu’on peut observer si un effet vibratoire a vraiment un impact équilibrant ou autre. Nous avons donc suivi cette démarche.

Prochainement nous allons publier une photo d’un test qui a été fait récemment. Jusqu’à présent tous les tests ont été faits par des chercheurs indépendants, reconnus, qui n’ont aucun intérêt à dire que la Bio Music fonctionne ou pas. Ce ne sont pas des études cliniques qui coûtent très chères et nous ne sommes pas en mesure aujourd’hui d’en faire faire. Nous aimerions beaucoup. Qui sait, cela se fera peut-être dans un futur proche.

Avec ce test réalisé par un laboratoire russe, qui est sous la tutelle du ministère de la santé, nous avons fait un grand pas en avant. C’est un test fait de nouveau sur l’eau selon un protocole reconnu depuis 2001 par le monde médical. Ils mettent en évidence que l’état structurel de l’eau change quand elle est soumise à une pollution électromagnétique et donc sa conductivité en pâtit. Lorsqu’ils mettaient de la Bio Music, l’état structurel n’est plus affecté et la conductivité de l’eau est augmentée. On a vraiment une optimisation. Nous, nous parlons de rétablir et de renforcer les forces vitales de l’organisme. Il est intéressant de constater qu’en termes de conductivité d’information, on aboutit à une optimisation.

J’ai moi-même constaté qu’avec une utilisation constante de la Bio Music, mon intuition s’est aiguisée.

Emmanuelle Labat : C’est un des effets que tu as constatés…

J.L. Bio Music 6en1:  Je l’ai constaté en moi. Cela s’explique par le rééquilibrage cosmo-tellurique qui se fait avec la Bio Music. On est mieux ancré, mieux connecté donc, on a une information qui circule beaucoup plus clairement, car il n’y a plus de perturbations extérieures. ou même intérieures. Toutes nos pensées négatives ou autres, n’ont plus un impact néfaste sur la structure hexamèrique de l’eau. Par conséquent, la communication intra-cellulaire se perpétue de manière naturelle et saine. L’information qui circule constamment en nous est plus claire et évidente. Ce test nous permet de le voir. De plus, lorsqu’on a l’influence de la pollution électromagnétique, il faut un certain temps pour que l’eau retrouve son état naturel. Je crois qu’il faut plusieurs heures en fait, après quelques minutes d’exposition. Imagine les gens qui passent beaucoup de temps sur leur téléphone portable. Plusieurs heures sont nécessaires à l’organisme pour retrouver son état naturel. Dans la société dans laquelle nous vivons aujourd’hui, entre l’utilisation plus ou moins constante de téléphonie mobile, plus les antennes, notamment dans les villes, qui sont de plus en plus rapprochées pour assurer une meilleure communication et en plus tout le stress d’une autre origine. Nous sommes en permanence soumis à un stress cellulaire. Lorsqu’on utilise la Bio Music, on neutralise tout ce stress cellulaire et c’est cela qui en fait  va nous permettre de nous retrouver, de retrouver cet état d’équilibre, et de nous retrouver à notre place en définitive.

Emmanuelle Labat : Moi j’ajouterai, c’est rapide et efficace. Puisque nous vivons dans une société où tout doit aller vite. Même dans le cadre du biofeedback quantique, les gens aimeraient avoir le résultat de la pilule miracle, le fait d’écouter un CD de Bio Music 6en1, on peut avoir un effet rapide et efficace  de rééquilibrage.

Je te remercie Jean-Louis pour nous avoir commenté brillamment toutes ces photos. Nous serons heureux de pouvoir publier le dernier test que vous avez effectué et que tu as évoqué. Pour terminer notre interview, j’aimerais revenir sur ce que tu nous as annoncé au départ, que vous étiez en train de travailler sur un nouveau projet. Un nouveau CD ? De nouvelles fréquences ?  De quoi s’agit-il ?

J.L. Bio Music 6en1: Il va y avoir une double évolution en parallèle de la Bio Music. A l’heure actuelle nous avons une première série de 6 CD qui est complète. Nous allons travailler sur deux autres séries de CD qui vont agir à d’autres niveaux du vivant, pour toujours obtenir ce rééquilibrage. En parallèle, nous sommes en train d’étudier l’impact sur l’organisme en mélangeant, en changeant les séquences de titres.

Emmanuelle Labat : Vous travaillez avec les points soniques du corps ? Qu’est-ce que tu entends par là?

J.L. Bio Music 6en1: Dans l’organisme, chaque cellule, chaque organe, et l’ensemble du corps va émettre ses propres fréquences. L’ensemble crée ce que nous appelons un instrument corps. A l’équilibre, lorsqu’on rayonne, on va émettre “une symphonie harmonieuse” et lorsqu’on est en déséquilibre, on a des dissonances. Tous les travaux de Royal Rife, qui a une approche très thérapeutique des fréquences, ainsi que ceux d’autres chercheurs connus, donnent les fréquences pour chaque organe, comment il vibre et donnent les fréquences pour régler telle problématique. On est alors dans une dynamique bien thérapeutique. Lorsqu’on a la Bio Music qui agit, elle emprunte des circuits de résonance dans le corps; c’est-à-dire des circuits soniques dans le corps.

Emmanuelle Labat : Dans votre nouveau projet…….

J.L. Bio Music 6en1: En changeant justement l’ordre des titres, on peut obtenir des résultats plus spécifiques que nous sommes en train d’étudier. Nous allons créer un nouvel appareil, un dispositif de diffusion de Bio Music, qui ressemblera à un Ipod de Bio Music, qui sera programmable, qui nous permettra de choisir des séquences de titres pour des rééquilibrages plus particuliers. Nous n’entrons toujours pas dans une dynamique thérapeutique. Nous obtenons un rééquilibrage plus spécifique.

Emmanuelle Labat : En cohérence avec les besoins urgents des gens et de la planète ?

J.L. Bio Music 6en1: oui des rééquilibrages spécifiques dont nous avons besoin.

Emmanuelle Labat : Merci Jean-Louis. C’était vraiment passionnant et j’espère que toutes les informations que tu nous as fournies ont intéressé nos lecteurs et nos auditeurs de ce programme audio.
Nous serons ravis de répondre à toutes les questions qui pourront être posées sur le blog.

J.L. Bio Music 6en1 :Merci Emmanuelle. Un dernier message à toutes les personnes qui suivent tes blogs, ne pas hésiter à nous poser toutes leurs questions et à nous faire part de leur ressenti. Nous aimons rester en contact avec les utilisateurs et les utilisatrices de la Bio Music. Cela permet d’affiner le procédé et de le faire avancer.

Emmanuelle Labat : Nous continuerons à suivre le développement de ces produits qui peuvent être commandés sur nos deux blogs lespaquantique.com et formationquantique.com.

Vous bénéficiez d’une remise immédiate de 10% en utilisant ce lien
et en insérant le code promo : spaquantique.

Vous pouvez également profiter d’une écoute interactive
en cliquant sur ce lien

Merci pour vos commentaires à venir.


Commentaire

Bio Music One : l’impact des fréquences sonores sur notre stress cellulaire — 10 commentaires

  1. Excellente musique en effet, j’en tire beaucoup de bienfaits depuis que je l’utilise.

    Celle-ci diffère de la musique dimensionnelle de Jacotte Chollet par exemple, ou de Hemi-Sync qui vise à équilibrer les deux hémisphères du cerveau.

    Bio Music a un son circulaire qui passe de l’oreille gauche à l’oreille droite, qui parfois me met dans un état de joie pure, comme si toutes mes cellules vibraient à grande vitesse : c’est ce que j’appelle « l’ébriété de la vie », c’est bien + puissant que les effets de l’alcool mais ça s’y apparente, à savoir une envie de s’amuser, de rire sans raison, le mental semble être parti en vacances…

    Quant à l’air, on dirait qu’il a été humidifié, comme si l’eau qu’il contient était + « vivante », l’air est + frais, + pur

    • Bonjour Carlos,

      Merci pour votre témoignage sur le blog. Continuez à être dans la joie.

      Arnica Montana 1 met du soleil dans la maison…. si cela vous tente.

      J’espère que votre message aidera d’autres personnes à franchir le pas d’utiliser les fréquences sonores.

      Bien à vous

      Emmanuelle

      • Bonjour Emmanuelle,

        Je pense que la musique a des vertus insoupçonnées qu’on a généralement tendance à sous-estimer, autant pour nuire que pour faire du bien.

        La musique baroque que j’affectionne tout particulièrement (Bach, Vivaldi…) stimule les ondes alpha, d’où une meilleure détente et concentration.

        Les musiques du type métal ont tendance à stresser l’organisme, « polluer » l’inconscient avec leurs messages parfois morbides, ce qui en cas d’écoute répétée conduit probablement à une plus grande morosité, voire une déprime chronique. (en tout cas c’est mon opinion !)

        On voit bien d’ailleurs l’impact de la musique sur nos émotions en regardant un film qui se finit mal par exemple, lorsqu’un petit air triste au piano vient se coupler à une scène de souffrance afin de nous arracher des larmes.

        Pour ce qui est d’Arnica Montana 1, je crois que ce sont ses airs de guitare qui lui donnent un côté « du Sud » et ensoleillé.

        • Bonjour Carlos,

          Je partage votre point de vue et merci de l’exprimer.

          Avec Arnica Montana 1, je ressens le côté Caraibes et cela me ramène à mes souvenirs de plongée sur ses iles maginfiques.

          Je vous envoie un peu de soleil roscovite, nous n’en maquons pas cette année.

          Emmanuelle

          • Bonsoir Emmanuelle,

            C’est vrai, ce sont des rythmes qui invitent au voyage sous le soleil !

            Je suis preneur de votre soleil roscovite, car ici en Lorraine nous sommes en rupture de stock, le plat du jour au quotidien c’est grisaille et froid !

            Cela dit, ça a quand même son charme !

  2. Ping : Bio Music 6en1 : vitalisez votre Spa avec des ondes sonores

  3. Bonjour Emmanuelle,

    Je connaissais l’effet thérapeutique de certaines séquences de sons sur les cellules de notre corps, mais je dois avouer que je suis assez bluffé par les explications de Jean-Louis, images à l’appuies.

    C’est vraiment extraordinaire.

    Après tout, rien d’étonnant puisque nous sommes constitués de cellules qui vibrent entre elles, selon une fréquence bien établie.
    Alors autant en choisir une qui nous soit bénéfique.

    Je suis aussi très sensible aux musiques de Vangelis et de Klaus Schulze.
    Enfin, je vais étudier de près toutes les informations sur le site « Bio music 6en1 ».
    Au moment où j’écris ce commentaire, j’écoute d’ailleurs les extraits de l’album « Arnica Montana 2 ».
    Il est franchement roboratif.
    Je pense que je vais me laisser tenter…
    Merci pour toutes ses précieuses informations 🙂

    À bientôt

    • Bonjour Jean-Charles,

      Merci d’avoir pris le temps d’écouter les interiews. Et bien oui, passage à l’acte puisque tu es tenté.
      Tes cellules le réclament apparemment. Tu es invité à revenir décrire les effets.

      A bientôt

  4. Je connaissais l’expérience sur la cristallisation, mais sans plus. C’est « capoté », comme on dit en québécois pour désigner quelque chose d’incroyable, extraordinaire ! Si nous savions tout ce que recèle le monde invisible, nous serions littéralement ahuris ! On sait les effets de la musique de Mozart sur les moeurs ou de la Muzac, cette musique un peu insipide qui a pour conséquence, quand elle est diffusée dans les lieux publics, d’adoucir les comportements… Alors, la biomusique !!!
    Passionnante interview, Emmanuelle. Merci !

    • Bonjour Bernadette,

      J’apprends le québecquois avec toi !

      Le monde invisible est dans la matière, tout le temps. Les CD de Bio Music sont un bon démarrage pour apprendre à ressentir et comprendre que nous sommes entourés de quelque chose d’impalpable et qui agit sur nous directement.

      A bientôt

      Emmanuelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge