Quel est le lien entre le biofeedback quantique et Krishnamurti ?

 Une émotion, la peur, la solitude ….

Dans le cadre de la santé naturelle et celui du biofeedback quantique, nous sommes conduits à traiter le sujet des émotions. Avec l’appareil de biofeedback quantique, le SCIO, nous allons utiliser le programme PNL (pshycho Neuro Linguistique) qui va nous donner un état de notre schéma émotionnel .

Il y a plusieurs façons de procéder quand une émotion est forte, récurrente. Nous avons présenté dans l’article Vous arrive t-il de pleurer devant un film ? Quelles émotions ?  une façon de faire, un point de vue d’un psychothérapeute, celui de Jeff Brown.

nos blessures, de véritables canyons que nous devons traverserAujourd’hui, j’ai pris le temps de lire mon livre de chevet  « Commentaires sur la vie » de Krishnamurti. J’ai dévoré le chapitre solitude et isolement.

La première émotion qui apparaît par ordre alphabétique dans la liste des émotions proposée par le SCIO est « abandon ». Ce terme peut-être compris de différentes façons.

Ici, je le prends au sens d’isolement et de solitude. Se sentir abandonné par rapport au reste de la vie.

A mon sens nous devons traverser ces canyons isolés pour régler nos difficultés émotionnelles. Je vous livre ci-après un extrait du dialogue entre Krishnamurti et une femme venue le voir :

« La plupart des gens ressentent ce sentiment de solitude, cette impression d’isolement et la peur que cela implique, mais ils tentent de l’apaiser ou de s’en évader, de se perdre dans une quelconque forme d’activité, religieuse ou non. L’activité à laquelle ils s’adonnent, est une forme de fuite, ils peuvent s’y perdre et c’est pour cela qu’ils la justifient et la défendent si agressivement.

…..
C’est peut-être dans le fait de n’avoir pas trouvé de formes de fuite qu’est votre salut. Dans la peur d’être seul, de se sentir coupé de tout, certains se livrent à la boisson, d’autres prennent des drogues, et beaucoup d’autres font de la politique, ou trouvent d’autres formes de fuite. De sorte que, voyez-vous, vous avez de la chance de n’avoir pas réussi à échapper à cette sensation. Ceux qui y parviennent causent de grands maux dans ce monde. Ce sont en définitive des individus malfaisants, car ils accordent de l’importance aux choses qui ne sont pas de la plus haute signification.

……
Une blessure profonde doit être examinable, soignée et guérie. Il ne sert à rien de la recouvrir ou de refuser de la regarder.

  • C’est vrai. Et ce sentiment d’isolement serait semblable à cette blessure ?

C’est quelque chose que vous ne comprenez pas, et en ce sens cela ressemble à une maladie qui réapparaît sans cesse. De sorte qu’il est parfaitement inutile de la fuir. Vous avez essayé de le faire, mais elle continue à vous atteindre, n’est-ce pas ?

…….
Examinons cette blessure ensemble. Pour examiner quelque chose, vous ne devez pas avoir peur de ce que vous allez regarder, n’est-ce pas ? Car si vous avez peur, vous ne regardez pas, vous détournez la tête. Lorsque vous avez donné naissance à vos enfants, vous les avez regardés dès que vous avez pus, dès qu’il furent nés. Et vous ne vous êtes pas demandé s’ils étaient laids ou beaux, vous les avez regardés avec amour, n’est-ce pas ?

C’est de la même façon, c’est-à-dire avec affection, que nous devons considérer cette impression d’être coupé de tout, ce sentiment d’isolement et de solitude. Car si nous sommes craintifs et anxieux, nous ne pourrons rien examiner du tout.

…..
Dans cet ensemble de relations qu’on nomme société, chaque être humain se coupe d’autrui par sa position sociale, son ambition, son désir d’être célèbre, sa recherche du pouvoir et ainsi de suite.
»

J’ai choisi d’avoir ces trois livres comme source de réflexion, pour moi et pour les expériences avec les autres. Cela ne signifie pas que je suis d’accord avec tout ce qui est écrit dans ses livres.

Je vous conseille de choisir aussi quelques ouvrages qui vous guideront quand une émotion surgit et qui vous renseigneront sur la façon dont vous pouvez aborder un problème dans le cadre de votre rôle de praticien de santé naturelle. 

Vous pouvez les partager avec nous dans les formulaires ci-dessous.


Commentaire

Quel est le lien entre le biofeedback quantique et Krishnamurti ? — 2 commentaires

  1. Bonjour emma nuelle,
    Oui nous abritons ce qu’on appelle des blessures ; si on sait que ce sont des bénédictions (God bless you), des lieux où, parce qu’il y a une béance, on peut refaire le lien, cela fait moins peur;
    C’est un endroit où l’on peut tenter des greffes, des boutures et quelque chose de nouveau va sortir.
    Ces blessures sont ravivées par des évènements, des personnes qui nous entrainent dans notre ombre, dans des parties de nous-mêmes que nous ne voulions plus voir et pourtant dès qu’on y accorde de l’intérêt, des miracles se produisent, des grâces nous sont accordées.
    Le baume pour ces « blessures » c’est toujours l’attention la sollicitude qu’on y porte.
    C’est bien l’histoire de la Belle et la Bête; la Bête si monstrueuse et pourtant si proche de nous. L’accueillir dans son giron c’est la remettre au monde.
    Oui il faut se former à l’infini de soi-même…combien de parties de nous-mêmes ne connaissons nous pas et pourtant ce sont leur éveil qui nous apporte la réalisation de nos souhaits.
    Amicalement – merci pour cet article inspirant.

    Elisandre
    Elisandre (le Royaume Amoureux) Articles récents..Mission accomplie ! la Bête s’est transformée en PrinceMy Profile

    • Bonjour Elisandre,

      Merci d’avoir pris le temps de compléter l’articles selon ta vision des choses.

      Je recommande aux lecteurs du blog qui cherchent des outils pour avancer, d’aller passer un peu de temps dans ton http://www.royaumeamoureux.com,. Ils y trouveront d’autres idées qui les feront réfléchir et avancer par rapport à une problématique qu’ils ne savent pas par quel bout prendre.

      Amitiés
      Emmanuelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge