Evaluation des connaissances en biofeedback et en santé naturelle

L’heure des évaluations

Rétrospective

 

Rétrospective sur votre formation de biorésonanceRécemment j’ai du présenter mes diplômes, certificats, expliquer mon parcours professionnel depuis le lycée (bref plus de trente ans de vie) pour m’inscrire à l’Université Médicale Internationale (IMUNE) dans le but de préparer un doctorat. J’ai donc été contrainte de revoir pour moi, ce que je sais déjà et les compétences que je dois encore acquérir.

Si vous n’avez pas encore lu l’article précédent, je vous invite à le faire en cliquant ici.

Une simple conversation avec mon partenaire de travail, dont l’expertise technique vous permet de bénéficier de ces sites d’apprentissage et d’information, me renvoie dans mon passé de plongeuse.

Cela fait déjà 12 ans que je nage dans la santé naturelle, dont six années dans le biofeedback quantique, en utilisant l’appareil SCIO-Eductor. J’ai passé autant d’années à nager dans une piscine et à plonger en bouteilles dans les mers du globe. Pour pouvoir descendre à 30 mètres en dessous du niveau de la mer, dans des grottes sous-marines du Cap Vert par exemple, il m’a fallu un grand nombre d’heures d’entraînement dans l’eau bleue javellisée de Paris et un grand travail psychologique sur moi. J’ai eu la patience de compter les carreaux bleus entre mes sorties en pleine mer, immergée en milieu naturel.

Dans une école de plongée en France, il y a un cursus bien défini par la Fédération Nationale de Plongée Sous-Marine, composé de 4 niveaux au moins. Dans le bassin de la piscine du 5ème arrondissement de Paris, derrière le lycée Henri IV, concrètement ces 4 niveaux étaient délimités par des lignes de flotteurs. A chaque niveau, ses nageurs, ses activités, ses examens, ses sorties en mer, ses encadrants.

Croyez-vous que lorsque vous êtes en train de préparer le niveau 4 de plongée et que vous avez la chance de le réussir, vous êtes un expert en plongée ?
Ma réponse personnelle est non. Vous êtes capable d’encadrer en toute sécurité d’autres plongeurs dans les mers et en piscine. Il y a encore des niveaux supérieurs à préparer qui sont sanctionnés par des examens (et nous sommes dans le cadre du loisir, et des hobbys!).

Mon bilan de formation dans le cadre de la santé naturelle :

Une bonne santé depuis des années qui est le résultat d’un nombre incalculables d’heures de formation et de mise en pratique sur moi.

A cela s’ajoutent les heures de pratique sur autrui, un grand nombre d’heures de dialogue du moment où la personne me contacte jusqu’au suivi d’une séance.

J’accumule depuis plus d’une dizaine d’années de nombreuses heures de formation avec des formateurs, en séminaire, en congrès, en ligne.
Au quotidien je mets en application tout ce que j’apprends. J’ai changé mon alimentation, j’ai perdu du poids etc. (vous trouverez dans le podcast « Ma médecine au quotidien » un exemple de mon style de vie).

Et aujourd’hui encore je m’engage dans une formation de très longue durée, un doctorat en biofeedback, avec rédaction d’une thèse.

Croyez-vous vraiment qu’il suffise de suivre une formation, même très intéressante, de quelques jours pour devenir une experte du biofeedback quantique, une méthode en santé naturelle révolutionnaire?

Aujourd’hui nouveau constat : pour devenir une experte du biofeedback quantique, je dois encore passer quelques niveaux qui nécessitent un entraînement hebdomadaire. Je dois pouvoir accompagner les autres praticiens en toute sécurité dans le centre de formation en ligne. Je dois pouvoir m’occuper en toute sécurité de clients qui s’adressent à moi pour recevoir une séance de SCIO-Eductor avec des profils de mal-être de plus en plus compliqués, d’après les symptômes décrits et des attentes exigeantes de la part des gens qui souhaitent recevoir une séance. Et pour boucler la boucle, respecter mes prérogatives dans le cadre juridique français. En tant que consultante en bien-être, je refuse de m’occuper des pathologies lourdes, des maladies.

Je vous invite vous aussi à évaluer votre niveau.

Qu’avez-vous fait au cours des 12 derniers mois?
Etes-vous un(e) expert(e) en biofeedback quantique et en santé naturelle ?
Que comptez-vous faire pour le devenir ?

Prenez le temps de répondre à ces questions.
Un questionnaire d’évaluation vous attend dans l’article suivant.

Cliquez ici pour la suite


Commentaire

Evaluation des connaissances en biofeedback et en santé naturelle — 9 commentaires

  1. Ping : Quel type de formation pour les praticiens des thérapies de biorésonance

  2. Au cours des 12 derniers mois je me suis familiariser avec les cours de formation en ligne et reste encore beaucoup de travail et je ne prétends pas être une experte en biofeedback.
    Je compte avancer à mon rythme grâce aux formations, conseils,
    documentation et travail et recherches perso mais besoin de plus d’accompagnement et d’échanges.
    A quand la version française ?
    Annie

    • Bonjour Annie,

      Merci d’avoir répondu aux questions et chacun avance à son rythme. C’est la raison pour laquelle j’aime bien l’apprentissage avec des méthodes en ligne.

      Je comprends tout à fait ton besoin d’échanges. Ce que je te suggère, c’est d’ouvrir une page Facebook groupe en mode privé, de sorte à commencer une sorte de forum pour les praticiens SCIO français. Les gens doivent s’y inscrire en te demandant avant (donc tu peux t’assurer qu’il s’agit bien de praticiens), tu interviens si la discussion dérape. Tu peux même supprimer des messages postés, s’ils sont insultants par exemple.

      Tu n’es pas obligée de suivre le groupe 24 heures sur 24. Mais cela permet à chacun de poser des questions ou bien d’aider quelqu’un d’autre s’il a des difficultés. Nous pouvons même avoir la présence de Desire Dubounet et d’autres personnes de l’Université Médicale Internationale, des collègues canadiens etc. La langue commune doit être le français.

      Dès que tu l’as créé, dis le moi, je m’y inscrirai et ferai passer l’info.

      A bientôt

      Emmanuelle

      • Bonjour,
        Le soin que vous apportez à nous sensibiliser à l’énergie quantique ne parvient pas à diminuer mes réticences devant la nécessaire utilisation d’un « Appareil », une machine donc !!! qui , par ailleurs ,représente un investissement important. Le volet « marchand » de votre démarche me met en défiance.
        Ceci dit sans animosité aucune, fait que je ne veux pas me sentir concernée par votre approche.
        Cordialement.
        N.Ungar

        • Bonjour !
          Emmanuelle corrigera ou apportera des compléments d’informations mais voici quelques éléments :

          -Emmanuelle suggère un appareil, dont elle a pu éprouver l’efficacité (tout comme moi), mais pas seulement. Elle a aussi parlé de méditation, d’alimentation, des médicaments, du rire, des petits plaisirs de la vie, de lecture, de films …

          -Il n’est pas obligatoire d’acheter cet appareil pour en bénéficier : vous pouvez demander une séance à un praticien équipé.

          -Les machines nous entourent et nous rendent bien des services. Y compris dans le domaine de la santé. Les rejeter complètement serait un choix mal avisé parfois. Qui refuserait une radiographie lors d’une suspicion de fracture ?

          -Une partie des formations proposées peuvent intéresser tout le monde, y compris ceux qui ne veulent pas d’appareil. Par exemple « l’introduction au thérapies quantiques » : un documentaire décapant et passionant. Je vais proposer une mini-formation d’ici quelques temps qui sera sans lien avec un quelconque appareil.

          -La santé est sauf erreur le premier budget mondial avant l’armement. En France c’est dissimulé, car une partie des dépenses de santé nous sont « remboursées » (c’est à dire que tout le monde paye par le biais des cotisations sociales et l’Etat décide quels soins sont remboursés). Donc oui, cela fait beaucoup d’argent que nous payons TOUS et malheureusement, la médecine alternative est le parent pauvre. L’ostéopathie est enfin reconnue en France après des années ! Militons-nous pour que l’homéopathie soit complètement remboursée ? Que faisons-nous pour encourager les magnétiseurs, les rebouteux, les coupeurs de feu ? Certains d’entres eux ont des compétences reconnues par l’Etat (par le biais des hopitaux) et pourtant on continue à parler de charlatanisme. Ils dépendent totalement de la générosité de leurs patients.
          La santé c’est aussi bien se nourrir, et vous conviendrez avec moi, que nous payons ce que nous mangeons.

          -L’éducation est encore aujourd’hui, un gros budget que nous payons par nos impôts ou que notre patron paye…

          -Emmanuelle (et moi-même) investissons beaucoup de temps et d’argent dans les blogs et le site d’e-learning et dans notre formation. Nous vous proposons des cours peu couteux, disponibles depuis chez vous, à n’importe quel moment. Ce sont des cours de qualité, qui vous permettront d’acquérir de bonnes bases et de perfectionner votre connaissance de la santé et votre capacité à la maintenir. Ce sont des professeurs reconnus qui en sont les auteurs et à qui nous reversons un pourcentage des dons reçus.

          En résumé, dans l’état actuel de la société nous payons/devons payer pour notre éducation, pour notre santé tout comme pour manger et nous loger (et même pour uriner dans bien des endroits ! )
          Les appareils SCIO/eductor ne sont ni gratuits ni remboursés en France mais ils le sont au USA, sur prescription d’un médecin. Les séances SCIO/Eductor sont néanmoins remboursées en France par certaines mutuelles.
          Nous espérons que suffisamment de gens trouveront un intérêt à nos formations pour nous permettre un jour de rembourser nos frais et d’en vivre.

        • Bonjour Nina,

          Merci d’avoir laissé votre commentaire sur le blog. Il est dommage que vous ne nous ayez pas écrit deux ou trois paragraphes pour motiver votre point de vue (vous n’êtes pas la seule à avoir ces pensées). Marc-Emmanuel a pris le temps de vous répondre. Je complète sa réponse.

          A votre position s’opposent toutes les personnes qui sont équipées du SCIO-Eductor, pour lesquelles l’appareil qu’elles ont entre les mains a une valeur inestimable. Il n’est plus possible de lui fixer un prix quand on voit les changements qui se sont opérés dans nos vies et celle des autres.

          Ces personnes ont à cœur que cette façon de s’occuper de la santé se développe et contribuent par leurs DONS financiers à faire fonctionner le blog public et le centre de formation en ligne.
          Par courtoisie à leur égard, je vous demande d’être équitable et de verser un don pour au moins maintenir votre inscription à la Newsletter et ne plus être à la charge des autres dans vos choix de support d’information. La Newsletter est un service payant pour l’association. Vous avez quelques jours pour le faire, jusqu’à l’envoi du prochain bulletin d’information. Vous trouverez le bouton Don Paypal dans la bande gauche de votre écran.

          Je vous invite également à lire cet article sur le système médical français en cliquant ici. Vous pouvez nous faire part de votre vision du système de santé que vous souhaitez pour le pays et nous expliquer comment vous souhaitez contribuer à sa création. Dans la vidéo Introduction aux Thérapies quantiques, nous expliquons notre vision de la santé, appareil ou pas. Cliquez ici pour vous inscrire et y avoir accès.

          Bien à vous

          Emmanuelle

  3. Ping : Votre niveau de compétence en biofeedback et en santé naturelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge