Les séances de biofeedback quantique peuvent se dérouler à distance

Comment est t-il possible que
les séances de biofeedback quantique
puissent se dérouler à distance ?

 

Budapest formation et diffusion du SCIO« Je vis dans un pays où les cerveaux sont très cartésiens et plutôt réfractaires au travail énergétique et à son efficacité. Comment expliquer que je peux donner des séances à distance avec le SCIO? »

C’est bien la première question que j’ai posée à l’inventeur de l’appareil de biofeedback quantique le jour où je l’ai rencontré à Budapest lorsque je suivais ma première formation pour apprendre à utiliser le logiciel Clasp 32. C’était en juin 2007.

Aujourd’hui je reprends mon cahier de formation et retrouve les quelques mots clés que j’ai notés.

Les voici :

Carl Jung et l’inconscient collectif. Nous faisons partie d’un tout.

Oui, je le sais nous sommes donc reliés les uns aux autres sans pour autant être géographiquement et physiquement près de tout le monde. Je ressens moi-même ce qui se passe chez un être dont je me sens proche affectivement et qui se trouve pourtant à des kilomètres de moi. Avez-vous déjà fait cette expérience ?

Une grande majorité de français n’ont pas encore compris le sens de ces idées et jettent leur mégots devant la porte du voisin, comme s’il ne faisait pas partie du même monde.

Les roues de prière Tibétaines. Les roues tournent et sont tournées par des êtres humains pour envoyer des prières au monde entier. Cela fonctionne très bien. Toute la culture d’un peuple est basée sur ce principe. Ce même principe a été intégré dans le SCIO-Eductor. Pour plus d’informations sur le mode de fonctionnement à distance, appelé Subspace, cliquez ici.

La culture française ne repose tout simplement pas sur les mêmes principes. L’école publique ne m’a jamais enseigné que je pouvais réciter des prières pour maintenir et améliorer mon état de santé ou celui d’autrui. L’école publique m’a dit que je devais aller voir le médecin et prendre un cachet si je ne me sentais pas bien. Par conséquent, cette école n’a pas laissé beaucoup de chances d’essayer autre chose.

Est-ce que vous priez pour votre mère ou un être cher ? La réponse est oui dans beaucoup de cas. Lorsque le résultat se manifeste, qu’en pensez-vous ? Comment ma prière a t-elle été exaucée ? J’étais bien à distance ? Non ?

Combien de fois demandez-vous à quelqu’un d’autre lors d’un évènement important pour vous, « tu penseras bien à moi jeudi à 11h00 ». C’est la même demande, et je vous garantis que la personne reçoit bien vos meilleures pensées le jour J à l’heure H.

Ici dans ma bibliothèque professionnelle, j’ai un livre complet sur la validité de la prière dans le domaine de la santé et de la guérison. « Spiritual healing – Scientific validation of a healing revolution » de Daniel, J. Benor, Médecin. Le livre date de 2001 et il s’agit d’un livre empirique. Depuis certainement d’autres ouvrages et expériences ont été publiés. En France, malheureusement très peu.

« Si nous reprenons les théories de la physique quantique qui présentent les choses différemment, nous savons que lorsque deux particules sont en corrélation, si j’exerce une action sur l’une d’entre elles, j’ai un effet identique et immédiat sur la seconde. Y compris si elles sont éloignées.

Et puis, avez-vous déjà pensé au big-bang ? Quand toute la matière, l’énergie de l’Univers était condensée en un point ? N’est-ce pas une sorte de relation fusionnelle qui a été à l’origine de toute chose ? » (dixit Marc-Emmanuel qui a aussi écrit l’article “Qu’est-ce qui se cache derrière le mot quantique?”)

A partir de là, l’interrelation entre celui qui donne une séance et celui qui la reçoit est claire. Dans le cas d’un travail à distance la communication non-locale est à l’œuvre. La personne se met dans un environnement tranquille, en état de réception.

Le champ énergétique humain, autrement dit le champ électromagnétique est reconnu par les physiciens quantique. Les scientifiques acceptent l’idée que selon laquelle le corps humain génère de l’électricité  (ce qui n’est pas enseigné encore à la faculté de médecine en France). Le corps physique est donc enveloppé d’un champ qui sert de centre d’information et qui est un système perceptuel de grande sensibilité. Il permet d’être en communication permanente avec tout ce qui entoure l’être humain grâce à l’électricité qui s’en dégage, cette dernière transmet et reçoit des messages d’un corps physique à l’autre.

Lorsque je donne une séance à distance à une personne, j’ai besoin d’entrer au minima, ses prénoms et nom, son lieu de naissance, sa date de naissance et si possible son heure de naissance (voir la vidéo Comment débute une séance de biofeedback quantique). L’appareil et moi-même sommes bien reliés à cette personne.

De la même façon que lorsque je mets en route un appareil de radio, je choisis la fréquence FM par exemple, qui diffuse de la musique qui me convient et qui me fait du bien. Est-ce que je me pose la question, comment cette musique arrive jusqu’à moi ? Pourtant je la sens bien dans mon corps, l’effet est immédiat.

Pendant la séance, les fréquences seront envoyées au champ d’information de celui qui reçoit la séance. Son inconscient va continuer de contrôler la séance (ce qui n’est pas le cas avec de nombreuses méthodes qui laissent le contrôle au thérapeute).

A la fin de la séance, un contact téléphonique peut être établi entre les deux personnes, au cours duquel un échange verbal aura lieu.

Avez-vous encore des doutes sur le travail énergétique à distance ? Si oui, je ne peux que vous encourager à tenter l’expérience vous-même, recevoir une séance, et d’en tirer vos conclusions.


Commentaire

Les séances de biofeedback quantique peuvent se dérouler à distance — 16 commentaires

  1. Bonjour Emmanuelle,

    Très intéressant article qui arrive « comme par hasard » et entre en résonance avec celui que j’ai publié la semaine dernière sur mon blog 🙂
    Je t’invite à le lire et y laisser ton commentaire si tu veux.
    A bientôt le plaisir de tes nouvelles

    • Bonsoir Mesdames,

      (nous sommes entre nous ce soir, ce n’est pas encore acquis pour les hommes peut-être le sujet)

      Contente de voir que le message de l’article passe…… depuis plus de 10 ans que je connais le travail à distance, Michelle dans son article l’appelle autrement, mais c’est la même chose, de même que Bernadette, enfin nous entrons en résonance. C’est l’inconscient collectif et le développement vibratoire de la planète qui nous y amène. Donc la coïncidence entre la publication des articles va de soi.

      J’ai pratiqué la plus grande partie de mon chemin de guérison à distance. Cela fonctionne bien car je suis une grande réceptrice aussi. Ce qui me permet d’être connecté à l’autre sans fil. De plus ma pratique spirituelle régulière, basée sur des textes spirituels (donc ma vie intérieure comme le souligne bien Elisandre), me permet d’augmenter mon niveau vibratoire, qui va forcément avoir un impact sur l’autre.

      Cette expérience de séance à distance, peut être révélatrice pour vous. Je me fais des séances à distance dans ma propre maison, ce qui me permet de laisser tourner un programme pendant que je vais me reposer à l’étage.

      Imaginez une séance avec un chien ou un chat. Croyez-vous que je mets des harnais autour de l’animal ? Non. Cela fonctionne à merveille car l’animal a la chance de ne pas se poser de question.

      Concernant le Reiki, Bernadette, sais-tu qu’au Japon au moment de la guerre, les femmes dont les maris étaient partis sur le champ de bataille, n’avaient que comme seul moyen, le Reiki, pour sentir que leur mari était bien vivant ?

      Je vous laisse vivre vos expériences et nous en reparlerons.

      A bientôt

  2. Bonjour Emma,
    moi aussi comme par hasard, j’écris hier dans le livre que je prépare…que personne ne s’étonne des ondes radios, télés mais que nous soyons tous reliés oui, ça semble « anormal » !
    Trop peu de gens, comme je le dis dans mon article « l’ombre du prince Charmant » savent qu’ils ont une vie intérieure et surtout encore moins connaissent sa validité ; parce que c’est cela le plus important : « connaître la validité de savie intérieure, de son être »
    Au-delà de la confiance en soi, estime de soi, qui sont des mots galvaudés et devenus creux, il suffit de valider ce que nous intuitons, ressentons, pensons et savoir que sur cette fréuence nous sommes reliés au Tout.
    A mon avis, la souffrance vient de ce que nous « portons dessous » (vrai sens du mot souffrance) mais que nous ne reconnaissons pas, n’utilisons pas, gardons pour nous.
    J’écris encore cette définition de Paul Tillich (théologien): « l’amour est la pulsion ontologique à dépasser la séparation »
    Amicalement
    Elisandre

  3. Bonjour Madame Quantique,

    J’ai lu avec plaisir ton article qui m’a fait penser à un article que j’avais lu il y a quelques années sur une expérience tentée à Chicago pour voir si les prières d’un certain nombre de personnes (toutes de confessions différentes) pouvait abaisser le niveau de criminalité. Ces personnes ont donc prié pendant deux heures et le fait est que les attaques, les crimes et le reste avaient diminué de 25 ou 30% par rapport à la normale.

    Moi-même je m’exerce à envoyer des « ondes « positives et réellement ça marche. Dès mon retour de vacances je vais essayer une consultation à distance .

    Merci encore pour tes explications claires et simplement énoncées.

  4. Bonjour Emmanuelle,

    Je n’ai, pour ma part, aucun doute sur la réalité de ces soins à distance. Thérapeute en Reiki, il m’arrive de travailler à distance à partir de cristaux ou d’utiliser le beaming…
    Mais connais-tu le livre de Joe Vitale, Zéro limite ? où il parle d’un principe de communication intérieure appelé ho’oponopono (http://bit.ly/odZB95 ou sur http://www.letransmuteur.net/hooponopono-amour-de-lumiere/). C’est extraordinaire et vraiment efficace !
    Merci pour cet article… J’y viendrai un jour, je voudrais vraiment essayer !

  5. Bonjour dame Quantique,

    Je ne suis pas étonné que l’on puisse donner des soins à distance.
    Un ami thérapeute travaille avec les sons et les couleurs.
    Il m’expliquait justement que nous avons tous notre propre fréquence vibratoire un peu comme un poste de radio.

    On peut changer la fréquence si nous le désirons.
    Comme le fait de choisir d’être de bonne humeur ou de mauvais poils.

    Aussi, lorsque nous sommes en colère, lorsque nous avons peur ou à l’inverse lorsque nous sommes joyeux, nous émettons des vibrations, comme un poste émetteur.
    C’est la raison pour laquelle, il y a des gens qui dégagent immédiatement de la sympathie et d’autre qui sont, dirons-nous moins abordables… 🙂

    Nos pensées sont extrêmement puissantes et reflètent notre réalité.
    Après, cela demande une certaine discipline pour sortir du mental et tâcher d’écouter la sagesse de son être intérieure.

    En tout cas, merci encore pour cet article pertinent qui vulgarise bien ce genre de sujet, pas toujours compris du lambda de service.

    • Bonjour Jean-Charles,

      Merci d’enrichir l’article avec tes explications sur la fréquence.

      J’aime le lambda de service….. et justement pour lui je recommande d’utliser ces CD dont je parle sur le site le spa quantique.com. Voici le lien pour l’article et écouter quelques fréquences http://www.lespaquantique.com/un-de-mes-secrets-quantiques/.

      Les personnes un peu dubitatives sur les explications rationnelles, pourront faire l’essai elle même, se mettre à une autre fréquence à moindre frais.

      Je ne sais pas si c’est une question de discipline de sortir de notre mental, ce sont surtout nos peurs qui nous y poussent, notamment la peur de l’inconnu. C’est ce qui fait qu’aujourd’hui encore beaucoup de personnes n’oseront même pas avoir chez elles un des CD dont je parle ci-dessus et essayer de changer de fréquence.

      Emmanuelle

  6. Rebonjour Emanuelle ,
    Après avoir posé la question sur les séances à distance sur une autre messagerie il y a quelques minutes…
    Les différentes conversations rapportées sur le sujet m’ont interpellées et d’une certaine maniere convaincue, j’aimerais beaucoup discuté avec vous de ce qui m’arrive depuis plusieurs années et abordé mes douleurs franchement .
    Pouvons nous convenir d’une séance dans les semaines qui viennent, mes disponibilitées sont peu nombreuses tellement j’ai peu de tps pour moi meme je viens d’ouvrir une boutique de fleurs et d’objets décoratifs et floraux que je crée et mes seuls moment seule c’est le lundi . Je n’ai pas beaucoup de moyen car l’installation à demander un énorme éffort à la fois financier et en énergie pour mes enfants , mon mari et moi mème …
    En attendant votre nouvelle réponse. Portez vous bien.
    Eidyl et les demoiselles des verts royaumes allez si on masquait le ciel de fleurs…

    • Bonjour Eidyl,

      Procédez comme je vous l’ai indiqué dans le mail pour avoir une séance avec moi. Pas de souci pour le lundi. Une fois que j’aurai reçu votre dossier complet nous fixerons l’heure du rendez-vous.

      A bientôt

      Emmanuelle

    • Bonjour,

      Excusez-moi pour le délai de publication de votre commentaire, il était parti dans les indésirables.

      C’est réparé et bienvenue sur le blog !

      Emmanuelle

  7. Bonjour Kathlyn,

    Oui dans un premier temps vous pouvez réserver une séance à distance avec moi
    Cliquez ici pour lire la page de présentation.

    Ensuite, selon ce qu’il ressortira de cette séance et que vous aurez vu ce qui se cache derrière votre demande, il faudra peut-être que les séances suivantes se fassent en cabinet, connectée à l’interface avec les capteurs.

    Bien à vous

    Emmanuelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge