Pratiquer la médecine revient à pratiquer la compassion

La révolution de l’enseignement

 

La compassion selon le docteur Patch Adams

 

 

 

Pratiquer la médecine revient à pratiquer la compassion, à l’aide d’outils modestes et des connaissances que vous avez pour aider autrui.

 

 

Le docteur américain Patch Adams a fait un jour le constat suivant : Aucune université médicale dans le monde n’enseigne la compassion, du premier jour de la formation jusqu’à la remise du diplôme.

Regardez et écoutez l’histoire de Patch Adams et la présentation de la compassion faite par Desire Dubounet, fondatrice de l’Université Médicale Internationale (IMUNE),  dans cette vidéo de 20 minutes.

La santé et être soigné, fait partie des droits de l’Homme – Patch Adams

 

 

L’histoire de Patch Adams.
Il est entré à l’école de  médecine en 1967 et a envisagé la médecine comme étant un vecteur de changement social. Il était capable de penser tout un système  et rêvait de créer un hôpital. Quand il a obtenu son diplôme de médecin en 1971, personne ne lui a donné un hôpital.

Avec 20 autre adultes, dont 3 médecins, et les enfants ils ont emménagé dans une maison de 6 pièces en décrétant que c’était un hôpital. Ils étaient ouverts 24 heures sur24 7 jours sur 7 et traitaient tous les problèmes humains de la naissance à la mort.

En 40 ans d’activité, ils n’ont jamais facturé leurs services. Ils ne voulaient pas associer l’idée de « dettes » à la médecine. Ils ne voulaient pas que les gens sentent qu’ils sont redevables, de quelque chose. Au contraire ils voulaient qu’ils soient enthousiastes d’appartenir à quelque chose appelé Communauté.

Un hôpital fondé sur l’amitié

Leur patient idéal était toute personne qui souhaitait créer une amitié profonde avec eux. Ils n’avaient jamais collaboré avec un système d’assurance, de remboursement des soins. Ils n’ont jamais vu une feuille de soins. Ils  n’ont jamais entendu quelqu’un dire du bien d’une compagnie d’assurance. Ils savent qu’ils sont imparfaits : nous pouvons toujours promettre de soigner, mais nous ne pouvons pas promettre de guérir. Nous avons le droit de faire une erreur.

En tant que médecin, il avait un entretien de 4 heures avec la personne lors de la première consultation. Il posait toutes les questions sensibles liées à la vie. Il allait voir la maison de la personne. Il a constaté que – de 3% de la population adulte ne connaît pas l’estime de soi, que moins de 5 % ne sait pas du tout ce qui est vital pour vivre. Quasiment personne n’était pro-actif pour le maintien de sa santé. C’est la raison pour laquelle, dès le départ ils ont associé la médecine à l’art, à l’agriculture, l’éducation, le divertissement, la nature et le service social.

Ils  utilisaient la maladie comme un trésor pour intégrer les individus à l’université de la culture humaine. Ils enseignaient l’humour, l’amour, la joie, la passion, l’espoir, le merveilleux, la curiosité, la créativité et faisaient l’effort de partager avec les gens.

Ils avaient le seul hôpital à avoir intégré tous les arts de la guérison. C’était aller contre la loi. Mais leur loi était de faire ce dont le patient a besoin. Depuis le début, ils s’étaient engagés dans tout ce qui est appelé soin complémentaire.

Financement de son hôpital

Pendant les douze premières années, ils n’ont reçu aucun don. Personne ne leur a rien donné. Donc ils  ont du prendre un job à l’extérieur de leur hôpital pour pouvoir pratiquer la médecine. Pendant 40 ans il a du payer moi même pour être un médecin. Il ne veut pas s’apitoyer sur son sort mais bien parce que c’est un chemin de vie incroyable que de donner des soins à autrui et que cela en valait la peine de le faire de cette façon.

Après 12 années d’activité de leur hôpital, sans bénéficier d’aucune publicité, ils ont compris que leur pays, ne récompense pas l’intelligence mais honore la célébrité. Patch Adams a donc accepté de devenir très connu et espérait que cela aiderait à construire leur hôpital.

Ils n’ont jamais donné de médicament

Ils aimaient suffisamment leurs patients, pour ne jamais leur donner des médicaments de types anti-dépresseurs ou autres pour soigner les troubles mentaux. 3 000 patients sur les 5000 qui sont venus les voir, souffraient de maladie mentale profonde. Ils n’ont jamais eu recours aux médicaments.

Pendant toutes ces années, il a vécu la joie d’aimer les autres. Il y a eu des jours où il pouvait tenir quelqu’un dans ses bras pendant 10 heures en disant « Je t’aime » et aussi des plaisanteries. C’était comme un jardin des expériences. Comment dire à une personne qu’elle doit faire du sport, qu’elle doit changer son régime alimentaire. Elle attendait quelque chose de plus important, l’amour, lui transmettre le message de l’amour humain. La plupart des gens étaient dans la solitude. Le type d’Américain dit normal qu’ils avaient l’habitude de voir, n’avait en fait pas d’amour propre, n’aimait pas sa vie de couple, n’aimait pas son travail. Et ce n’était pas les raisons pour lesquelles il venait les voir.

Les études de médecine selon Patch Adams

Le docteur Patch est devenu célèbre et donne des conférences dans le monde entier auxquelles les étudiants en médecine assistent.

Les étudiants en médecine sont très insatisfaits, très déçus. Partout où Patch Adams  passe, il voit que les étudiants aimeraient pratiquer la médecine avec douceur et joie. Partout dans le monde, les médecins sont durs, arrogants et, instaurent une forte hiérarchie. Partout dans le monde il y a beaucoup de tristesse liée au fait qu’ils ne passent pas assez de temps avec leurs patients. Patch Adams a compris qu’il y avait tellement à faire et à réformer un système où on pense qu’on doit payer pour recevoir des soins corrects.

Il savait qu’en ayant de bonnes idées il arriverait à financer leurs activités. Ils avaient supprimé 90 % des coûts médicaux. Par exemple, dans leur hôpital, la personne qui fait le ménage touche le même salaire que le médecin. 300 dollars. Vous croyez qu’ils étaient  fous. Tous les ans des milliers d’infirmières et de médecins ont envoyé leur candidature pour avoir un emploi payé à 300 dollars par mois.

Pourquoi. Par intégrité, travailler pour de l’argent ou bien travailler pour l’amour ?

Ces médecins ont compris qu’ils avaient un rôle à jouer pour le futur de l’humanité et qu’ils avaient besoin de vivre autrement pour que l’espèce humaine puisse survivre. Ils ont compris qu’ils devaient enseigner la compassion et l’inscrire au programme des études médicales, depuis le 1er jour des études jusqu’à la fin. Pratiquer la médecine, c’est pratiquer la compassion en utilisant tous les outils modestes pour aider autrui.

Ils espéraient que tous les bénéfices du film Docteur Patch leur seraient versés pour construire leur hôpital, qui au bout de 40 ans n’était  toujours pas construit. Ils  avaient des terrains en Virginie et du personnel médical, prêt à travailler dans cet hôpital.  Au cours de la conférence qu’il donne en 2010 et que vous avez regardée, Patch Adams annonce qu’ils ont commencé la construction des murs de l’hôpital.

Cela a pris tellement du temps. 40 ans pour réfléchir à un idéal de praticien et comment pratiquer la médecine. Et ils ont beaucoup amélioré leur concept par rapport au point de départ de notre travail. Et puis aussi trouver les fonds nécessaires pour abaisser les coûts par le biais d’un système économique qui repose sur l’amitié et le partage des compétences.

Etant en contact avec de nombreux étudiants dans le monde entier, et observant à quel point ils sont désespérés de ne pas pouvoir pratiquer et être médecin comme ils rêvent de pratiquer la médecine et d’être médecin, Patch Adams a lancé le défi depuis de nombreuses années, d’intégrer un cours sur la compassion dans le cursus de formation médicale.

 

Desire Dubounet fondatrice de l’Université Médicale Internationale
créatrice de l’appareil de
biofeedback quantique SCIO-Eductor
a intégré un cours de compassion dans le cursus des études
de biofeedback et de médecine naturelle.

Voici ses idées principales :

Enseigner aux enfants comment faire preuve de compassion et non pas seulement comment être compétitif. C’est la révolution de l’enseignement que le monde entier attendait.

Seulement lorsqu’une personne a étendu son cercle de compassion aux confins de l’univers dans son entier, elle peut trouver la paix et l’harmonie en elle-même, voire aller à la rencontre de son moi profond.

Nous nous partageons l’air, nous devrions prendre soin les uns des autres.

La médecine sans la compassion, ce n’est pas de la médecine, c’est de l’apaisement.

Ayez de la compassion, et soyez vigilant !!!
Faire preuve de compassion de façon égoïste et malavisée peut blesser une personne beaucoup plus que vous ne l’imaginez.

La compassion est le plus puissant des guérisseurs

La compassion est le plus beau des cadeaux qu’un être humain puisse offrir à un autre.

Vous retrouverez sa définition de la compassion et les 15 conseils de Patch Adams sous format PDF, dans notre module Les Fondamentaux du centre de formation en ligne.


Commentaire

Pratiquer la médecine revient à pratiquer la compassion — 2 commentaires

  1. Ping : Quel type de formation pour les praticiens des thérapies de biorésonance

  2. Ping : Perception et interprétation dans le monde des thérapies quantiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge