Premiers conseils pour aider à éliminer les stress radioactifs

Il était en train de s’installer sur le siège N°23 du TGV à destination de Brest, à côté de celui que j’allais occuper pendant quelques heures. Il avait l’air d’un grand voyageur malgré son jeune âge. « J’arrive de Tokyo » me lance-t-il. « J’ai du partir ». Et il me raconte qu’il a pris une douche à son arrivée à Paris et qu’il a emballé ses vêtements radioactifs dans un sac en plastique installé au-dessus de nos têtes ! Il n’a pas pu trouver de iode à Tokyo. Il m’explique que ces derniers jours, ils vivent deux à trois secousses importantes par jour, la nuit, le jour, sous la douche, le forçant à quitter l’immeuble le shampoing dans les cheveux….

En tant que praticienne de biofeedback quantique, je vois sa grande résistance au stress. Oui, mais quelle est sa limite de résistance ? A t-il conscience de tout le stress que son corps a stocké ?

Le SCIO et le biofeedback quantique peuvent aider à dégager les stress, notamment liés aux énergies perverses, dont la radioactivité.

Voici quelques indications quant aux menus que vous pouvez utiliser dans le cas d’une personne qui a été dans une région soumise à des radiations.

Dans la matrice de base, nous recherchons d’abord les éléments liés à la radio activité ou aux radiations, et voyons quelles sont les réactions.

Dans la barre de rétention blanche, taper « radiation », puis clic « search above tray » pour obtenir la liste des éléments liés aux radiations. Une liste va apparaître, incluant des éléments qui ne sont pas forcément liés aux radiations nucléaires.

L’élément « seaweed », algue, peut apparaître. Il peut être utile pour soutenir la Thyroïde qui sera très réactive à des radiations nucléaires.

L’élément « Iodine » peut être vérifié, lorsque la personne ne fait pas d’allergie à l’iode.

Puis recommencer avec le terme « radioactive », une liste moins longue va apparaître.

Nous pouvons utiliser le programme « Feedback homeopathic activation »pour rechercher les éléments plus spécifiques liés à des radiations nucléaires.

Dans la barre blanche au milieu de l’écran taper «  rad_active » puis clic « search »

Les Isodes vont apparaître par ordre alphabétique.

Les éléments suivants : cesium, plutonium, strontium, uranium, sodium, cesium_137 apparaissent.

Faire une recherche avec le radical « fall_out ». Une forme de Iodine apparaît dans la liste. Elle peut servir en cas de prévention.

Faire une recherche avec le terme « atomic »qui donnera accès à la formule 4035 Narayani

Vérifier les valeurs et faire les rééquilibrages.

Aller dans « Risk profile » et verifier « radiation »

Aller dans « minerals » et vérifier « potassium »

Aller dans « perverse energy » et vérifier Gamma Ray et Cosmos Elf.

Ce sont des conseils que les praticiens de biofeedback quantiques peuvent appliquer s’ils doivent donner des séances de SCIO à des personnes revenant du Japon ou à titre préventif selon la zone géographique où vous vous trouvez.

Nous vous recommandons de consulter vos manuels de formation pour la navigation du Clasp 32 ou bien nous faire part de votre demande de coaching. Vous pouvez aussi poser vos questions sur le blog.

Source des informations techniques : http://www.mindnrg.org/mndnrgccs/. Protocole préparé par Gage Tarrant


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge