Thérapie quantique et corps électrique

 

Quand les chimistes ont mis de côté les connaissances électriques

Nous connaissons tous peu ou prou les soins proposés par la médecine occidentale qui repose sur la physique classique formulée par Isaac Newton au 17ème siècle.

Maintenant il s’agit d’ouvrir l’esprit et de se placer du point de vue de l’infiniment petit : l’univers des protons, des électrons, des photons, avec à la tête un organisateur, la conscience.

Nous sommes au point quantique à 10 puissance 43 (10 étant équivalent à 1 mètre), l’infinité où tous les éléments sont interconnectés de manière quantique. Lorsqu’on donne une information à un photon, tous les photons de l’univers vont recevoir cette même information.

Dans l’univers micro, 10 à la puissance moins 1 (10 équivalent à 10 centimètres), par exemple à 10 puissance moins 2 (10-2), on peut observer la structure d’une feuille d’un arbre. A 10 puissance moins 5 (en microns), nous sommes à l’intérieur de la cellule. En dépassant la frontière des lois newtoniennes de physique, on entre dans le monde de la physique quantique. A la puissance 10 moins 7 (100 nanomètres, nouvelle unité de mesure qui s’adapte à ce monde minuscule), nous pouvons voir les chromosomes. Lorsque nous arrivons à 10 puissance moins 10 (1 Angström) on voit apparaître les nuages d’électrons. A 10 puissance moins 12 (1 picomètre), se trouve un immense espace vide entre le nucleus et les électrons en orbite. A 10 puissance moins 15 (précision fentomolaire), nous entrons dans le monde des électrons et des protons ; nous regardons à l’intérieur d’ un proton. Puis, les scientifiques savent qu’à 10 puissance moins 42, nous trouvons les quanta. Le quanta du temps est supposé être à 10 puissance moins 61 (10-61). Nous ne connaissons pas tout encore…… Nous sommes dans l’infinité de ce qui est possible et nous percevons une infime partie. La conscience se trouve aux deux extrémités de l’univers, à la fois dans le micro et dans le macro.

Dans ce contexte, voici les raisons pour lesquelles j’ai choisi de m’occuper de ma santé en tenant compte du corps électrique (ne sachant pas quelles pourraient être les conséquences d’une molécule de synthèse dans l’infiniment petit).

 

thérapie quantique pour notre corps électrique

Nous sommes composés d’atomes qui sont principalement des électrons et des protons. Les électrons externes de tout atome ou molécule ne se touchent jamais. Les électrons externes de tout atome ou molécule ne touchent jamais un autre groupe d’électrons. L’interaction complète se joue via des champs électro-magnétiques statiques, quantiques ou autres champs interactifs.

Il y a de l’énergie électrique dans le corps humain. Les facteurs les plus simples de tout élément électrique sont les volts, les ampères et la résistance. On parle de loi Ohms en électronique, les volts = les ampères fois la résistance. Il s’agit d’une corrélation. Les oscillations des volts et des ampères nous donnent la fréquence d’un courant. Les fluctuations de ces calculs peuvent être utilisés de manière virtuelle ou mathématique afin de calculer d’autres facteurs biologiques. Il existe des standards pour les variables du corps électrique relatives au vieillissement et au mode de vie.

Ainsi un appareil médical high tech mesure les facteurs bio-électriques : le voltage, l’ampérage, la résistance, l’ hydratation, l’oxydation et la stabilité des charges de protons versus électrons. C’est ce qu’on appelle le VARHOPE. L’appareil utilise ensuite une boucle cybernétique pour stabiliser le VARHOPE d’un client/patient.

Ce type d’appareil sophistiqué prend l’ensemble des mesures électriques du corps. Lorsque des mesures de facteurs électro-physiologiques s’avèrent anormales, l’appareil permet de faire une boucle de rétro-action entre le Système Nerveux Central du client/patient et l’appareil. La boucle de rétro-action électro-physiologique cybernétique est utilisée pour réduire le stress du client/patient. Il s’agit d’une thérapie quantique, appelée biofeedback quantique. Une séance de 45 minutes suffit. L’appareil guide pour stabiliser les divergences électriques et de vibrations dans le corps.

 

Souvenons-nous de l’intérêt des thérapies quantiques

Le corps est composé à
99,99999999999999999999999999999 % de champs énergétiques sans masse
0,000000000000000000000000000001 % de protons
0,000000000000000000000000000000000001 % d’électrons
0,00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000001 % d’autres particules
Nous sommes composés principalement d’énergie.

Vous pouvez retrouver plus d’informations sur le corps électrique et autres aspects du biofeedback quantique dans notre Module Les Fondamentaux, sur www.club.formationquantique.com.

Gardez l’esprit ouvert,
éduquez-vous et,
choisissez les méthodes de santé
qui vous conviennent.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge