Devenir médecin quantique

Oups marielauterre - Devenir médecin quantique

Crédit photo : artiste Marielauterre

 

Rendre ses patients compétents

Un jour un jeune lecteur (en âge scolaire) de nos blogs a écrit un message demandant ce qu’il fallait faire pour devenir médecin quantique. La réponse aurait pu être toute simple : aller à l’université, passer un diplôme et ensuite vous pourrez vous établir comme médecin quantique.

Quand en 2007 j’ai rencontré la technologie quantique et la guérison, il était clair pour moi que « praticien de biofeedback quantique » allait être un métier d’avenir, une nouvelle profession. Au fil des années, forte de mon expérience de guérison sur moi, il est apparu évident, qu’il ne suffisait pas d’aller à l’université pour devenir un professionnel de santé dénommé « médecin quantique ».

Après quelques années d’expérience, je viens d’élaborer un programme éducatif dans lequel j’expose les bases et les idées sur lesquelles reposerait mon action, si j’étais conduite à être appelée un jour à remplir une mission dans le cabinet ministériel de la santé et de l’éducation.

Il s’agit d’un programme audio de 50 minutes, enrichi de deux vidéos.

Les savants et la science

Avant toute chose, je veux rendre hommage à tous ces grands noms de l’histoire et, aussi à ceux moins connus, qui ont dédié leur vie à la recherche, à la compréhension de l’univers, au fonctionnement de la vie.

Abul Cassis, Léonard de Vinci Galileo Galilei, Dmitri Ivanovich Mendeleev, Hendrik Antoon Lorentz, Alessandro Giuseppe Antonio Anastasio Volta, André-Marie Ampère, Georg Simon Ohm, Luigi Galvani, Michael Faraday, Joseph Henry, Johann Carl Friedrich Gauss, James Watt, Walther Hermann Nernst, Hans Adolf Krebs, Heinrich Rudolf Hertz, Jean Baptiste Joseph Fourier, Nikola Telsa, Jaroslav Heyrovský, Max Planck, Albert Einstein, Niels Bohr, Louis de Broglie, Wolfgang Pauli, John Stewart Bell, Werner Heisenberg, James P. Isaacs, Erwin Rudolf Josef Alexander Schrödinger, Max Born, Corentin Louis Kervran, William Fowler, Jacques Benvéniste, Hans Hugo Bruno Selye, Claude Bernard , Walter Cannon’s, Albert Szent-Györgyi, Brian Greene, Desire Dubounet.
La liste n’est pas exhaustive. Seuls ces savants sont cités dans le programme éducatif.

Dans le programme audio, vous retrouverez comment ils ont impacté le développement de la science, de la médecine et de la technologie.

C’est grâce à ces hommes que j’ai pu retrouver un équilibre dans mon corps, en partie avec l’aide d’un appareil de thérapie quantique. Je ne suis pas un cas isolé en ce 21ème siècle. Nous sommes des centaines à en faire l’expérience depuis plus d’une décennie. Tous les résultats convergent et des êtres humains retrouvent leurs fonctions vitales.

Après avoir décrit le contexte scientifique, dans lequel nous pouvons en 2017 parler de médecine quantique et de médecin quantique, j’aborde la manière dont le praticien, le médecin quantique, peut s’inscrire dans ce contexte scientifique.

Action de prévention

Le médecin quantique est un préventologue. La prévention c’est de l’éducation. A l’avenir la prévention pourrait consister à recevoir une séance de biofeedback quantique une fois par an.

Le médecin quantique accepte de faire en sorte que le patient devienne un « docteur ». C’est ce que j’ai fait en poursuivant mes études et en obtenant un doctorat. Je suis devenue un docteur pour moi-même. C’est ce que je tente de faire avec tous les modules et programmes éducatifs proposés sur une plateforme internet, aider les êtres humains à devenir des docteurs. C’est selon moi le véritable avenir de la médecine.

Par conséquent, une partie du programme éducatif est consacrée à la relation entre le praticien de biofeedback quantique et le patient. Le fait d’être éduqué ne peut qu’enrichir le dialogue entre le médecin et le patient.

Lien avec la nature de la vie

On devient un médecin quantique, lorsqu’on a compris les lois de la nature, la manière dont la nature fonctionne et non parce qu’on utilise un appareil quantique. L’infiniment petit et l’infiniment grand sont familiers !

Comprendre les mécanismes de la vie implique d’avoir le courage de faire face à tous les confrères qui s’appuient uniquement sur la physique classique et ses applications médicales.

Malheureusement de nos jours, c’est également d’accepter d’être mis en marge de tout le système médical, ce dernier fonctionnant selon des dogmes.

Et pourtant la technologie, le numérique est en train de donner une nouvelle forme à la manière de pratiquer la médecine en France. La pratique médicale s’ubérise. Il est possible d’avoir une consultation à distance, via une plateforme internet, pour un prix de 1,90 euros la minute à 2,50 euros la minute, selon le degré de spécialité du médecin. (Chiffres annoncés au JT de 20h00 de France 2 le 7 juin 2017). Mais, il ne s’agit que de conseils.

La praticienne que je suis, qui travaille principalement à distance, peut se réjouir d’une telle avancée. Pour ce tarif, il est possible de traiter des milliers d’informations en quelques minutes et de transmettre, toujours à distance, les fréquences appropriées à la problématique (aux stress) du patient qui consulte, lorsqu’on utilise un appareil quantique. Cela permettrait de désengorger en partie les services d’urgence des hôpitaux. Cela n’empêchera pas la prise en charge des patients au sein d’un cabinet, de manière à avoir un examen physique également.

La santé de demain, forcément en partie numérique, va impliquer que des médecins soient vraiment des médecins, qui côtoient ou non des opérateurs d’appareil. Ils ne seront pas les uniques propriétaires du savoir.

Pour écouter mon exposé

abonnez-vous aux Fondamentaux

 

Si vous êtes plutôt dans une démarche de recherche d’informations uniquement, sur le domaine de la biorésonance, des appareils de thérapie quantique ou, sur la définition de la médecine quantique, cliquez ici


Commentaire

Devenir médecin quantique — 2 commentaires

  1. Je suis un peu surpris de ne pas voir dans vos scientifiques le Professeur Christian Daniel Assoun et le Docteur Lambin Daustremont qui ont fondé ensemble le concept de médecine quantique dans les années 1970. Si le Docteur Daustremont est décédé, le Professeur Assoun continue à travailler dans ce sens

    • Bonjour,

      Il est écrit dans l’article : « La liste n’est pas exhaustive. Seuls ces savants sont cités dans le programme éducatif. »

      Si vous écoutez mon exposé, alors vous comprendrez le fil conducteur entre tous les personnages que j’ai choisi de citer.

      Cordialement
      Emmanuelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge